ACTUrban: La vie publique est l’affaire de tout le monde

ACTUrban: La vie publique est l’affaire de tout le monde

Télécharger le communiqué de presse

Sélectionnée pour rejoindre 90 chefs mondiaux du développement de villes durables, Natalie Voland représentera GI Quo Vadis et ses projets immobiliers responsables ainsi que leurs contributions à la communauté montréalaise à la première Conférence ACTUrban  de l’Institut Gehl, du 15 au 17 juin à Philadelphie, aux États-Unis. L’ Institut Gehl accueillit sa première série «ACTUrban» pour explorer et célébrer comment les villes encouragent les gens à participer à la vie publique. Depuis plus que quarante ans, le fondateur renommé de l’institut et auteur, Jan Gehl, aide à transformer les «paysages urbains inconfortables» autour du monde en «villes centrées sur l’humain».

GI Quo Vadis est une compagnie décorée et multidisciplinaire de développent immobilier, spécialisée dans la rénovation de bâtiments historiques dans des écosystèmes entrepreneuriaux. Le but premier est de restructurer ces bâtiments de manière flexible et de fournir des opportunités commerciales pour des entrepreneurs sociaux innovants et de favoriser l’intégration des affaires, de la culture et de la communauté dans les développements. « Lorsque vous transformez ou construisez des villes, ce n’est pas seulement pour le développeur, mais c’est également pour tout le monde autour!», dit Natalie Voland. «Je construis la ville dans laquelle je voudrais que ma famille vive. »

En 2013, GI Quo Vadis a été invité à assister à MIPIM, une conférence internationale de développement immobilier à Cannes, en France, pour représenter la ville de Montréal aux côtés des innovateurs internationaux dans le développement durable, comme Barcelone, Oslo, Copenhague, Helsinki et Rotterdam. Natalie Voland a vu des similarités entre Montréal et ces chefs mondiaux du développement durable. C’est à cette conférence que Natalie Voland découvrit BREEAM, la principale méthode d’évaluation de la durabilité du monde pour les projets d’urbanismes, d’infrastructures et de bâtiments. Elle a visité plus tard leur centre de recherche à Londres, où des recherches approfondies se font sur le développement à faible impact, la réduction des émissions de carbone, le design durable, l’adaptation aux changements climatiques, la valorisation écologique et la protection de la biodiversité. « Nous devons regarder au-delà de l’efficacité énergétique et appliquer les concepts du design sur le style de vie.», dit Natalie Voland.

En 2015 GI Quo Vadis a lancé Le Salon 1861, une église restaurée, pour accueillir la communauté, la co-création et de l’innovation sociale. «Notre projet, Le Salon 1861, incarne ce qui doit être fait avec les restaurations de bâtiments historiques.», dit Natalie Voland avec la détermination de renouer l’expérience de ces bâtiments historiques à l’échelle internationale et d’appliquer les meilleures pratiques mondiales à Montréal. Le projet plus récent de GI Quo Vadis est un développement basé sur le concept international d’un village vertical marcheable, situé au cœur de Griffintown qui s’intitule « Legado ». Cette propriété de 400 000 pieds carrés, idéal pour les locataires commerciaux et industriels, est fondée sur les recommandations d’années de consultations publiques à Griffintown soit; la nécessité d’une ville où les gens peuvent vivre, travailler, apprendre et se divertir avec un grand accès à des espaces publics partagés favorisant l’intégration et de l’innovation.

GI Quo Vadis a contribué à la création de 3000 nouveaux emplois au cours des années en soutenant la croissance des PME dans leur portfolio. Allant des NPO, des artistes, des PME et des consultants aux locataires à grande échelle, l’offre de GI Quo Vadis intègre des services sur place pour les entrepreneurs tels que des centres sportifs, des garderies, des restaurants, des terrasses sur le toit et des espaces d’évènements. Leurs nouveaux projets incluront l’agriculture urbaine dans l’objectif d’intégrer les systèmes alimentaires et promouvoir l’embauche des résidents locaux. Les développements actuels GI Quo Vadis comprennent : le Complexe Dompark, le Complexe du Canal Lachine, le Complexe Griffintown et Le Salon 1861.

Voir encore plus à : http://giquovadis.com/act-urban-conference-public-life-everyones-business/#sthash.oMkwaNc8.dpuf